Willy Moy c’était de l’or en barre !
Willy Moy c’était de l’or en barre !
Willy Moy c’était de l’or en barre !
Willy Moy c’était de l’or en barre !
Willy Moy c’était de l’or en barre !
Publié le
Gregory_Mylorraine

Willy Moy c’était de l’or en barre !

Certains pourraient regretter que Willy Le Borgne, célèbre pirate des Goonies, soit plus connu que le lorrain Willy Moy. Le temps est venu de remettre les points sur les i, et les barres sur les T. Et de barres, justement, il en est question.

Willy Moy fut un grand gymnaste mosellan, forbachois, sélectionné olympique et décédé en mai 2015 suite d'une crise cardiaque. Si vous furetez sur Mylorraine, vous trouverez de-ci, de-là, tels des petits cailloux blancs, des articles consacrés aux illustres méconnus de Lorraine. Willy Moy mérite largement de figurer dans le palmarès. Pour lutter contre l'oubli !


Rendons hommage à un grand nom de la gymnastique française qui a donné son nom "le Moy" à une figure aux barres parallèles qu'il a été le premier au monde à réaliser en 1978 ! Un mouvement qui compte toujours au code de pointage international de la gymnastique .Le gamin du Wiesberg avait été détecté par l'entraîneur Crespo et avait fait partie de la grande école de Forbach avant d'être international pendant une dizaine d'années.

Ce n'est pas tout le monde qui peut se vanter d'avoir donner son nom à quoi que ça soit. Certains le donnent, à titre posthume ou involontaire à une rue, mais là, de son vivant, par son mérite et ses exploits, il crée, invente et révolutionne son sport.

Né le 13 juin 1956,  Willy Moy fut entraîné par Christian Crespo au club de Forbach et l'un des piliers des équipes de France avec Michel Boutard et Henry Boério dans les années 70 – 80 ! Son palmarès est impressionnant. Pas toujours sur le podium mais souvent dans le top 10. Aux Jeux Méditerranéens, il fut vainqueur au général et par équipe en 1979. Au Championnat du Monde, il a été le meilleur français (17e ) en 1978. Il a était classé, aux Championnats d'Europe : 4e aux anneaux  en 1979, 13e au général, 5 e au saut et 8 e aux  barres parallèles en 1981. Et, évidemment, il est champion de France en 1980 !

Il a fait partie entre autre de l'équipe de France présente au J.O. en : 1976 à Montréal ou en 1980 à Moscou.

Comme je vous le disais, Willy  a  aussi  donné  son  nom à un élément aux barres parallèles : le  "Moy".  N'étant pas moi même un sportif de haut niveau en dehors de la belotte ou du trail de la tournée des grands ducs, je ne pourrais me filmer en démonstration. Sur le net, j'ai trouvé un exemple (en anglais) que j'ai ajouté juste en dessous. Mais en voici le descriptif visuel.

Le Moy est un appui brachial aux barres parallèles qui permet une progression sur l'agrès. Ce mouvement se décline de plusieurs manière (et influe sur les points qu'il rapporte). Le Moy est possible avec jambes fléchies ou tendues bras tendus par exemple.

 

Moy Bail on Parallel Bars

Diplômé d'un Brevet d'Etat de gymnastique,  il était devenu employé municipal comme jardinier à la ville de Forbach. James Blateau, président de la Fédération Française de  Gymnastique déclarait dans un communiqué officiel de la fédération : « Willy  a marqué son époque. Il était le représentant de la grande école de Forbach entraînée par Christian Crespo et a ouvert le chemin de la génération des Jean-Luc Cairon, Christian Chevalier et Marc Meyer ».

Michel Boutard, son coéquipier y ajoute: « Willy était une  vraie  force de la nature. Il  faisait  une  gymnastique  qui  lui  ressemble. Guerrier, combatif et  engagé  à  200%,  il a toujours  compensé par sa force physique, rien ne lui  résistait. Avec le code de pointage actuel,  il  aurait été champion du Monde ! »

A la fin de sa carrière, il avait fait un court séjour en Alsace comme conseiller technique entre octobre 1985 à juillet 1987. Et c'est à ce moment là, à Oberhoffen-sur-Moder, où il a pu donner quelques conseils au prometteur gymnaste et futur champion de rallye Sébastien Loeb !

Comme vous l'avez compris, il a laissé une trace dans l'histoire de la gym internationale en inventant « Le MOY » un mouvement inédit aux barres parallèles ; et rien que pour cela, il restera à jamais un nom incontournable dans cette famille qu'est la gymnastique française, et dans le top des sportifs lorrains !

Bref, en gymnastique, Willy Moy c'était de l'or en barre.

Réseaux sociaux

Commentez cet article

 

Rédaction & Paramètres

Dates

Du au

Horaires

De à

Tarifs

En savoir plus

Médias


Rédaction & Paramètres

En savoir plus

Médias


Publiez vos photos

Une fois vos photos chargées, vous pourrez les personnaliser dans cet espace en leur donnant un titre, une description, en les classifiants ou encore en les géolocalisant.


Publiez une vidéo






Déjà inscrit ?






Mot de passe oublié ?

Créez votre compte Mylorraine.fr