Vosges terroir, au cœur de l’agrément
Vosges terroir, au cœur de l’agrément
Vosges terroir, au cœur de l’agrément
Vosges terroir, au cœur de l’agrément
Vosges terroir, au cœur de l’agrément
Vosges terroir, au cœur de l’agrément
Vosges terroir, au cœur de l’agrément
Vosges terroir, au cœur de l’agrément
Vosges terroir, au cœur de l’agrément
Vosges terroir, au cœur de l’agrément
Vosges terroir, au cœur de l’agrément
Vosges terroir, au cœur de l’agrément
Vosges terroir, au cœur de l’agrément
Vosges terroir, au cœur de l’agrément
Vosges terroir, au cœur de l’agrément
Vosges terroir, au cœur de l’agrément
Publié le
Gregory_Mylorraine

Vosges terroir, au cœur de l’agrément

Il y a quelques temps, je vous racontais l'histoire du label Vosges terroir. Evidemment si vous n'aviez pas lu, je ne saurai trop vous conseiller de cliquer sur le lien bleu. Il se trouve, que suite à cet article, Tatiana Demeester m'a demandé d'intégrer les membres du jury. Un peu comme lors de mon expérience au festival de l'humour « L'humour rend joyeux ».

Habitués que vous êtes à être au cœur des événements, Mylorraine vous place encore une fois, au cœur, non pas de l'élection d'une reine, mais plutôt dans une sorte de Mylorraine a testé pour vous, en mots et en photo.

Découvrez avec moi, l'agrément au label Vosges terroir proposé par la chambre d'agriculture des Vosges.

Alors effectivement de prime abord, énoncé comme ça, je me suis mis à espérer ne pas tomber dans un colloque trop sérieux, entouré d'experts encravatés, à décortiquer de manière administrative, abscons et abstraite le savoir-faire des artisans vosgiens.

Que nenni, Tatiana Demeester et son équipe réussissent le tour de force de faire de cet agrément un évènement convivial, gourmand, ludique et sérieux. Car ne l'oublions pas l'agrément peut impacter les ventes des produits qui seront sélectionnés.

Rendez-vous est pris dès 8h45 devant la fameuse brasserie l'Excelsior à Nancy. J'entends déjà les cris d'indignation, les hurlements de courroux et gronder la colère aigre des vosgiens indignés : « Quoi ? Comment ? Vosges Terroir à Nancy en terre Meurthe-et-Mosellane ... Scandale, trahison ! »

Mais non, justement, l'objectif est de faire connaître les produits fins et raffinés du 88 ailleurs, de sensibiliser le nancéien béotien sur ce que les Vosges ont de bon à offrir. Et cerise sur le pompon, le chef est vosgien, la boucle est bouclée.

La brasserie de la cité nancéienne sait évidemment très bien recevoir, l'accueil est donc chaleureux et je découvre peu à peu le « dur devoir » d'un jury. Nous allons, nous membres du jury, devoir goûter, apprécier et noter 122 produits pour être estampiller (ou non) Vosges Terroir. Bref il va falloir se relever les manches.

Nous sommes répartis par table, la mienne est la n°3. J'ai le plaisir de découvrir mes voisins de table comme Sarah « reine » Holtzmann apicultrice à Moussey, Eric Gérard directeur de l'Excelsior et Elisabeth Christin papesse de l'animation et de l'organisation de salons gourmands.

Puis, je découvre les drôles de dames des Vosges, quatre amis parties en goguette avec leurs maris respectifs, bras dessus, bras dessous, Emmanuelle et Marlyse en tête. Cette heureuse tablée se complète par René Schaller, très sympathique poissonnier reconnu, figure tutélaire de la place de Nancy et de la Lorraine ! Nous voilà donc tous réunis, autour de cette table bien achalandée, totalement investis par notre rôle : celui d'attribuer ou non l'agrément Vosges Terroir.

Pour nous accompagner, il y avait du lourd à l'Excelsior, et pas uniquement parce que nous étions tous des gourmands.

Non, le poids de l'expérience et du savoir-faire escortait chaque table en la présence de professionnels reconnus de la restauration. Je pouvais ainsi reconnaitre, parmi nous (simples cuisiniers amateurs bien aidés par leurs appareils électroménagers) René Schaller (ça je vous l'ai dit plus haut, merci de suivre), mais aussi Jacques Hildenbrand (une évidence), Philippe Marchand (fromager-affineur), Pascal Dannenmüller (chef restauration), Ludovic Clément (charcutier-traiteur), Christophe This (boulanger-pâtissier), Christian Pernot (chef restauration) et Philippe Lacroix (chef restauration).

Tous acclamés lors des présentations, telles des rock star au Jardin du Michel ou des choristes de Jackie Locks !

Et oui vous l'avez compris chacune des 8 tables est présidée par un expert, là pour répondre à nos questions, nos interrogations et apporter leurs regards de pro.

En quelques minutes, nous sommes prêts à évaluer les mets soumis à la questionnette. Les produits sont présentés anonymement dans des assiettes qui passent d'un dégustateur à l'autre pour un examen visuel global. Puis chaque juré déguste le produit servi individuellement afin d'évaluer les critères de texture, d'odeur et de goût.

Et bien qu'il règne à l'Excelsior une bonne, franche et belle ambiance, personne n'oublie son rôle, sa mission et tous conservent en tête l'importance de cet agrément, et assurent le plus grand sérieux lors des notations.

Jamais je n'aurai pu imaginer qu'une poitrine de porc fumé au sapin des Vosges puisse faire débat, ou qu'un fromage soulève autant de passion. Et pourtant ...

Les minutes s'égrainent, les heures défilent sans pour autant que je m'en rende compte. Ne dit-on pas que le temps passe plus vite quand on est heureux et en bonne compagnie ?

Et voilà, j'inscris ma dernière note sur la feuille prévue à cet effet, tel le professeur principal sur un bulletin scolaire de fin d'année. Les commentaires sont rédigés.

Devoir est accompli. Je laisse, derrière moi, les portes de l'Excelsior style Art nouveau se refermer, avec la douce sensation d'avoir découvert des produits d'excellence bientôt labélisé Vosges Terroir, mais aussi des personnes exceptionnelles que j'espère revoir au gré de mes reportages.

« Quel beau métier » pensez-vous. « Sympa le gars, il se rince à l'œil » clamez-vous, « il se tape la cloche gratis» avez-vous en tête. Et vous n'avez pas totalement tort. Les joies de la profession, comme on dit.

Cependant, vous aussi, vous pouvez participer en vous inscrivant directement auprès de la chambre d'agriculture Vosges, ou en remplissant des bulletins disponibles lors d'événements comme le Trail des terroirs vosgiens, car le « bien manger » est l'affaire de tous !

Crédits photo : Le sympathique, inénarrable et intarissable Bertrand Munier

Réseaux sociaux

En savoir plus

Nom: Tatiana DEMEESTER Tel: 03 29 29 23 23

Articles en relation

Commentez cet article

 

Rédaction & Paramètres

Dates

Du au

Horaires

De à

Tarifs

En savoir plus

Médias


Rédaction & Paramètres

En savoir plus

Médias


Publiez vos photos

Une fois vos photos chargées, vous pourrez les personnaliser dans cet espace en leur donnant un titre, une description, en les classifiants ou encore en les géolocalisant.


Publiez une vidéo






Déjà inscrit ?






Mot de passe oublié ?

Créez votre compte Mylorraine.fr