Publié le
Par
dans Culture
Mylorraine

Superman, Spiderman et... Bertrand Keufterian

Prenez la ville de Metz comme toile de fond, ajoutez y une invasion extra-terrestre puis des « traqueurs » en quête de quart d'heure de gloire, mélangez le tout et vous obtiendrez Les aventures de Bertrand Keufterian, plus « anti » que « super » héros. L'association Phylactères vient de sortir le premier numéro de ses mésaventures au format Comics.


Quand l'enfant de la planète Krypton se change en une seconde dans une cabine téléphonique avant de s'envoler défendre la veuve et l'orphelin, Bertrand Keufterian s'endort dans sa chambre d'enfant qu'à trente ans il n'a pas encore quitté. « Looser » de service qui rêve d'amour, de gloire et de beauté, le personnage créé par Guillaume Matthias, s'est mis en tête d'aller chercher la notoriété et ses apparats, en se lançant dans la chasse aux envahisseurs... mais une fois encore sans succès.

Ainsi donc, « Les aventures de Bertrand Keufterian », BD fortement inspirée des Comics américains et des séries télé, offre à voir la Lorraine à travers la dimension fantastique d'un monde parallèle où des extraterrestres tentent d'envahir la Terre mais se voient défaits par l'humanité qui trouve le moyen de les confiner dans des lieux bien précis, dont... Metz. Des « traqueurs » chargés de débarrasser les aliens de la ville, deviennent alors des stars via des émissions de télé-réalité... Bertrand Keufterian rêvant d'apparaître dans ces grandes messes télévisuelles. Intrigue originale qui donne rendez-vous aux lecteurs non pas dans une forêt de gratte-ciel mais au cœur de Metz.


L'épisode s'ouvre d'ailleurs sur une image du (nouveau) Centre Pompidou endommagé par l'invasion. Un clin d'œil des créateurs qui sonne fort dans une actualité qui vient de célébrer l'entrée du 200 000ème visiteur dans le nouveau temple de l'art contemporain. Cette histoire de rencontre du troisième type est scénarisée par Guillaume Matthias, Carlos Rodrigo et Monsieur X. Quand à la couleur, elle est l'œuvre de Nicolas Thonney alias Solynk. Ce dernier explique : « Le job de coloriste, c'est un peu comme celui de directeur de la photo : il va choisir les ambiances, les atmosphères des différentes scènes, en fonction des instructions du scénariste ». Cette réunion de talents offre donc au héros, « un lorrain lambda » une paternité multiple. Physiquement, Bertrand ressemble « un peu à son créateur », au détail près qu'il possède plus de cheveux. « En fait, si j'ai fait cette bande-dessinée, c'est pour essayer de retrouver l'apparence capillaire de mes 20 ans », argue avec humour Guillaume Matthias qui reconnaît certaines difficultés à créer ce premier épisode, « il s'agit d'un épisode de présentation avec un maximum d'informations à caser ». Car l'objectif avoué est de « créer une véritable saga ». Le deuxième volet des aventures de Bertrand Keufterian est annoncé début 2011.

28 pages couleurs (17x24 cm) - Prix : 3,80 €
Après un premier opus sorti en juin, le deuxième est attendu pour début 2011.
Disponible dans les librairies spécialisées de la région et sur le site web de l'association.

Merci à Johnny et Samira du Café de l'Horloge, 27 place Quarteau - Metz pour leur accueil.

A lire aussi, notre dossier spécial "OVNI en Lorraine".

Réseaux sociaux

Commentez cet article

Rédaction & Paramètres

Dates

Du au

Horaires

De à

Tarifs

En savoir plus

Médias


Rédaction & Paramètres

En savoir plus

Médias


Publiez vos photos

Une fois vos photos chargées, vous pourrez les personnaliser dans cet espace en leur donnant un titre, une description, en les classifiants ou encore en les géolocalisant.


Publiez une vidéo






Déjà inscrit ?






Mot de passe oublié ?

Créez votre compte Mylorraine.fr