Le choix du Chapelier Fou : le collectif Super 5
Le choix du Chapelier Fou : le collectif Super 5
Le choix du Chapelier Fou : le collectif Super 5
Le choix du Chapelier Fou : le collectif Super 5
Le choix du Chapelier Fou : le collectif Super 5
Le choix du Chapelier Fou : le collectif Super 5
Le choix du Chapelier Fou : le collectif Super 5
Le choix du Chapelier Fou : le collectif Super 5
Le choix du Chapelier Fou : le collectif Super 5
Le choix du Chapelier Fou : le collectif Super 5
Le choix du Chapelier Fou : le collectif Super 5
Publié le
Aurelie_de_Mylorraine.fr

Le choix du Chapelier Fou : le collectif Super 5

Ils sont cinq, ils sont jeunes, ils sont potes, ils sont supers et font de la (super) vidéo. Découvrez Super 5, le choix de notre rédacteur en chef exceptionnel : Louis Warynski, alias Chapelier Fou.

« Amis, collègues, compagnons, camarades, concurrents sportifs, je ne sais même plus comment les décrire. C'est Lucie, Jean, Maximin, Romain, Luc. En tout cas ils écrivent, réalisent et jouent dans des films. Ils font des clips pour Chapelier Fou (Tea tea tea, La Guerre des Nombres) et pour d'autres (un projet avec Matt Elliott est en cours). Ils sont désormais établis à Blida où ils partagent un espace avec Grégory Wagenheim, qui s'est notamment occupé du design de mes pochettes. »

Super 5, c'est Lucie Schosseler, Luc Shaefer, Maximin Costa, Romain Gamba et Jean Chauvelot. Une fille, quatre garçons, avec chacun leurs compétences, leurs domaines de prédilection - maquillage FX, cadrage, montage, écriture - mais une envie commune : faire des films. « On a tous fait les Beaux Arts de Metz » raconte Jean Chauvelot. « J'ai rejoint le groupe lors d'un concours de courts-métrages à Saint Dié des Vosges. On a participé tous ensemble, on a vu que ça collait bien, qu'on se complétait bien. C'était parti. » Aujourd'hui, si les cinq membres de Super 5 ont chacun une activité à côté, ils se retrouvent dès que leur agenda le permet devant ou derrière la caméra. En résultent clips, courts-métrages et autres vidéos promos que l'on peut visionner sur leur site. Dont notamment trois participations au célèbre concours Nikon et deux places en finale… Pas mal.

« Je compare tout le temps Super 5 à un groupe de copains qui va randonner le weekend. On n'est pas dans une logique d'économie de marché, on est « qu'une » association entre guillemets. Au départ, on a bien pensé à créer notre société, mais on a choisi de fuir ces problématiques. On est tous les cinq passionnés par un medium, on adore travailler ensemble, du coup quand on veut faire un film on fait un film ensemble. Si l'on fait des films, c'est pour faire quelque chose qui nous tient à cœur, pas pour des commandes bêtes et méchantes. On tenait vraiment à ça. » Du coup, les films de Super 5 sont réalisés aux coups de cœurs, aux coups de foudres ou pour des coups de mains. Et l'histoire de la collaboration entre Super 5 et Chapelier Fou n'échappe pas à la règle… Car c'est par le biais d'une connaissance commune que les cinq amis ont commencé à collaborer avec Chapelier Fou. « La connexion s'est faite grâce à Grégory Wagenheim qui faisait du graphisme pour Chapelier Fou. Il avait été contacté par le label pour faire deux clips, mais lui ne faisant pas de vidéo, il s'est tourné vers nous. On a d'abord bossé sur Tea Tea Tea, sur lequel Grégory Wagenheim avait préparé toute la direction artistique. Pour La Guerre des Nombres on avait carte blanche… Ce n'est pas pour fayoter mais on ne pouvait pas rêver mieux comme type d'intervention, avec Louis on avait une sorte d'aval bienveillant très systématique. Il a un avis très tranché, très constructif, mais il sait quand ça le dépasse et dire « je fais le choix de vous faire confiance ». C'était vraiment très agréable, il nous a donné notre chance, ce qui n'arrive pas souvent quand on travaille avec des artistes. D'autant qu'on était hyper nourris par la contrainte qu'était le morceau - parce que le morceau est déjà extrêmement imagé à l'écoute, très très riche… Lui intervenait presque en soutien - c'était pas impossible qu'il se manifeste juste pour chercher des croissants ! Et ça c'était vraiment hyper appréciable… Qu'il nous fasse confiance jusqu'au bout. »

Aujourd'hui, le collectif croule sous les idées, les projets, les envies mais manque cruellement de temps « On est nul en auto-commande ! Pourtant on a plein de trucs en cours. On va continuer à faire du clip, car c'est un terrain d'expérimentation super passionnant, surtout lorsque le courant passe avec les artistes… Faire du long-métrage, ce serait un rêve, d'autant que l'on écrit un long depuis des années ! On a aussi un projet de série avec déjà trois saisons pré-écrites, inspirée de l'un de nos courts-métrages… C'est un projet qu'on va développer dès que l'on aura du temps. » C'est tout ce qu'on leur souhaite. 

Réseaux sociaux

En savoir plus

Nom: Collectif Super 5 Tel: 06 63 87 01 09

Commentez cet article

 

Rédaction & Paramètres

Dates

Du au

Horaires

De à

Tarifs

En savoir plus

Médias


Rédaction & Paramètres

En savoir plus

Médias


Publiez vos photos

Une fois vos photos chargées, vous pourrez les personnaliser dans cet espace en leur donnant un titre, une description, en les classifiants ou encore en les géolocalisant.


Publiez une vidéo






Déjà inscrit ?






Mot de passe oublié ?

Créez votre compte Mylorraine.fr