Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes
Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes
Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes
Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes
Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes
Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes
Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes
Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes
Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes
Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes
Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes
Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes
Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes
Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes
Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes
Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes
Publié le
Gregory_Mylorraine

Le choix du Chapelier Fou : Festival Musiques Volantes, la musique donne des ailes

Chapelier fou est, durant une semaine, notre rédacteur en chef exceptionnel ! Et Louis Warynski a voulu monter le volume sur un festival qui rythme son cœur : le festival Musiques Volantes.

Eh oui chers lecteurs, il n'y a pas que la boisson énergisante aux extraits d'huile de taurine qui donne des ailes. Il y a surtout cette musique qui enivre, qui envoûte.  Celle mise en valeur dans le festival Musiques Volantes. Ces musiques qu'on écoute le matin pour nous réveiller en sautillant comme une puce sous extasy. Ces sons savamment orchestrés qui nous poussent à secouer nos cheveux (pour ceux qui en ont encore), ou à danser comme des déglingos dans des chorégraphies endiablées.

Et qu'on on lui demande « pourquoi Musiques Volantes ? », Louis Warynski ne se limite pas à un « parce que ». Il argumente, il explique, il se souvient : « Musiques Volantes, c'est en grande partie ce qui fait ma fierté d'être messin. 20 ans d'éclectisme, de visions et de fête. Les meilleurs concerts que j'ai eu l'occasion de voir, c'était là : Sout Niblett, Dwayne Sodahberk, Vic Chesnutt et j'en passe. C'est aussi l'un des tous premiers festivals à m'avoir programmé, en 2005, un peu sur le pouce pour remplacer je ne sais plus qui, puis en 2006 pour de vrai... »

Depuis déjà deux décennies, le festival Musiques Volantes donne à voir et à écouter autre chose, hors des sentiers battus très (trop) commerciaux… Un événement messin qui s'envole vers le succès et qui « donne vie au non-conformisme sous l'impulsion prodigieuse d'une bande de programmateurs, veilleurs sans limites de la planète musicale alternative ».

Notre porteur de couvre-chef un zeste zinzin rompu dans l'art du Tea Tea Tea est aussi un expert en Guerre des nombres. Ca tombe bien, car le festival Musiques Volantes en chiffres c'est badass : chaque année, à Metz, le festival Musiques Volantes c'est quatre jours de festival, 40 bénévoles mobilisés, 2000 spectateurs par édition, 20 techniciens. En tout, depuis 1996, plus de 700 formations et artistes produits, plus de 20 000 spectateurs, 600 bénévoles mobilisés, 550 techniciens embauchés, 20 scénographies originales renouvelées chaque année, 20 000 affiches collées et 200 000 programmes distribués.

Oui, monsieur, parfaitement madame, la culture continue encore et toujours de déployer ses ailes sur la Lorraine ! Et elle s'exporte comme des petits pains en plus : il y a dix villes sous influence de Musiques Volantes. Car sous l'impulsion de son collectif de programmateurs, Musiques Volantes vadrouille chaque année hors de son fief originel. Paris, Rouen, Rennes, Tours, Luxembourg...  Le festival Musiques Volantes résonne partout, faisant la part belle aux émotions, à la singularité́, l'innovation et l'éclectisme.

Théoriciens du chaos musical, diffuseur de musiques audacieuses et téméraires, tout est savamment raisonné par une programmation à trente mains.

En guise de générique de fin, dissimulés dans les ombres des croches noires de Musiques Volantes il y a  Samuel Aubert (Les Siestes Électroniques/Toulouse), Jos Auzende (La Gaité Lyrique / Paris), Ambre Bresset (Julie Tippex-Le 106/Rouen), Alain Brohard (L'Autre Canal/Nancy), Géraldine Celli (Centre Pompidou-Metz/Metz) Nicolas Cuinier (Le Petit Bain / Paris), Marc Hauser (Exit07-Rotondes/Luxembourg), Cyril Jollard (Le Lieu Unique/Nantes), Fred “Rubin Steiner” Landier(Le Temps Machine/Tours) METZ ; Julien Louvel (Bordeaux), Gaëtan Naël (Antipode/Rennes) Jean-Sébastien Nicolet (Impérial-Point Éphémère/Paris), Patrick Perrin(Les Trinitaires-BAM/Metz), Laurent Philippe (Le Confort Moderne/Poitiers), Jean-François Pichard (Les Instants Chavirés/Montreuil) ; Emmanuel Skatchko(Rouë/Montpellier-Mulhouse) ; Frédéric Sourice (Le Lieu Unique/Nantes) ; Peggy Szkudlar (Sinny & Ooko/Paris)

A l'instar des poignards, le festival Musiques Volantes n'a maintenant plus aucun secret pour vous.

Revivez le live du Chapelier Fou "La Bonne Orthographe" au Festival Musiques Volantes 11 Nov 2006 à Metz, France.

 


Chapelier Fou@MusiquesVolantes2006 par videomv

 

Crédit photo : Patrick Secco

Réseaux sociaux

En savoir plus

Articles en relation

Commentez cet article

 

Rédaction & Paramètres

Dates

Du au

Horaires

De à

Tarifs

En savoir plus

Médias


Rédaction & Paramètres

En savoir plus

Médias


Publiez vos photos

Une fois vos photos chargées, vous pourrez les personnaliser dans cet espace en leur donnant un titre, une description, en les classifiants ou encore en les géolocalisant.


Publiez une vidéo






Déjà inscrit ?






Mot de passe oublié ?

Créez votre compte Mylorraine.fr