Que faire ce week-end en Lorraine

Julien m'a dit que ça marchait pas trop mal...
Publié le
Par
dans Culture
ln

Julien m'a dit que ça marchait pas trop mal...

Julien Madier, plus connu sur le nom de Julien m'a dit, avait tout emporté sur son passage au Tremplin Pichon en mars dernier. Quelques mois plus tard, l'oiseau n'a pas chômé : sortie de l'album cinq titres « Premières nouvelles », nouveaux arrangements, nouvelles collaborations, nouvelle scéno et quelques belles scènes en perspective !
Mylorraine.fr : A l'époque où on s'était vus, tu sortais victorieux du tremplin Pichon, tentais de trouver un label et de lancer des appels à souscriptions pour lancer un premier album. L'album est sous mes yeux, raconte !
Julien M'a dit : Au départ j'ai cherché des subventions, je ne voulais pas arriver à la rentrée sans rien, j'avais un besoin absolu de sortir quelque chose. J'ai donc fait mon appel à souscriptions, ce qui n'est pas forcément le meilleur moyen, surtout quand t'es pas connu. J'ai fait un projet jeune auprès d'Envie d'Agir, j'ai aussi bien sûr profité de l'accompagnement avec l'Autre Canal que j'avais gagné lors du Tremplin Pichon. Ils m'ont filé des coups de main pour mes demandes de subventions et j'ai fini par l'avoir, j'ai eu 1000€. Puis mes parents m'ont aidé à trouver des partenaires privés aussi et enfin j'ai pu faire cet EP parce qu'un certain nombre de gens ont bien voulu bosser avec moi gracieusement ou à moindres frais...
ML : Qui était le musicien conseil mandaté par l'Autre Canal pour ton accompagnement et surtout, comment ça s'est passé ?
JM : C'est Alain Aimé, un gars du coin qui fait du coaching scénique, on a bossé ensemble, il travaille en partenariat avec l'AC, et comme j'étais encore relativement dispersé sur scène il m'a beaucoup aidé à me recentrer sur mes chansons, à aller à l'essentiel et pas forcément à jouer un rôle... Surtout que je suis maintenant dans une démarche solo donc mieux vaut me concentrer sur mes textes. Et là je dois le revoir très prochainement mais ça s'est super bien passé, je l'ai eu au téléphone tout à l'heure parce que je voulais l'inviter au concert à Pichon de ce samedi.
ML : Et il va continuer à t'accompagner ?
JM : Là je dois le revoir pour deux séances encore, je ne sais pas si ce sera sur une grosse scène parce qu'on doit encore bosser ça, c'est très différent dans la manière de prendre l'espace tout ça, donc ça se travaille...
ML : T'as des grosses scènes en préparation ?
JM (un petit sourire gêné qui teinte son joli visage rond) : Ouais peut-être...
ML : Allez, dis !
JM : Non c'est encore en pourparlers donc je ne préfère pas, mais j'ai plein de premières parties qui sont cool et qui sont sûres dont je peux parler. Là, par exemple je fais la première partie de Florent Vintrigner, Karpatt et Mon Côté punk, trois soirs de suite au Roger's Café de Belfort pour l'anniversaire d'Alex, le tôlier du café concert. Donc ça va, ça part bien, le reste on verra.
ML : Pas mal de chansons présentes sur cet EP comme "Je Chante donc je suis", "Te voilà tonton", "Finir aux anonymes" existaient déjà en mars dernier, les autres sont de nouvelles créa ?
JM : J'avais au départ une maquette de quatre titres, avec celles que tu as citées et une quatrième qui s'appelle "Je fonds" et celle-là je ne l'ai pas reprise, donc dans les deux nouveaux titres, y a "Camille" que j'avais écrit y a une paire d'années pour ma cousine qui a une vie un peu tumultueuse et "Un Second souffle" qui est nouvelle. Et ce qui est marrant c'est que finalement c'est les deux chansons les plus arrangées de l'EP !
ML : Je vois que depuis six mois tu as bossé avec pas mal de gens, toi qui appréhendais la scène en solo, tu as bossé avec Alex Toucourt, avec Rem's des Mutants du Dav'...
JM : Alex il m'a pris sous son aile après que je sois venu le trouver pour qu'il m'aide à arranger mes titres. Je ne savais pas trop comment prendre ce projet vraiment tout seul. Et puis j'ai été très pris par le temps parce que j'ai fait le Tremplin Pichon fin mars et tout de suite après j'ai du faire les demandes de subventions et être prêt pour les premières scènes début juin, donc c'était très très court ! J'avais vraiment dans toute cette panique (il se marre) besoin de quelqu'un pour m'aiguiller et il a accepté de le faire en toute amitié et avec tout son sérieux. Donc on a refait tous les arrangements ensemble et je suis super content.
ML : je vais poser une question qui fait écho à une de celles que je t'ai posées en mars dernier et qui fait référence à ton titre Finir aux anonymes : alors ça y est le postier en toi s'éloigne ? Rassuré ?
JM (qui se marre) : Oui un peu ! Je ne suis plus loin de l'intermittence, j'ai eu pas mal de bonnes opportunités, je faisais le compte récemment, depuis janvier j'ai du faire une trentaine de dates, donc ça roule, après c'est pas encore gagné, je compte un peu sur la sortie du CD pour m'aider !
ML : Bon continuons à regarder vers l'avenir, parle-moi des projets futurs ? As-tu continué à écrire ?
JM : Ben non j'ai pas du tout eu le temps d'écrire avec tout ça, j'avais trop la tête dedans, j'ai commencé à travailler des morceaux, j'aimerais bien sortir un autre cinq titres dans environ un an, continuer à avoir de l'actualité et c'est un format qui n'est pas contraignant, moins qu'un douze titres en tout cas ! Déjà dans cet album, ça reste le même univers avec ma voix et mes textes mais il y a vraiment cinq ambiances différentes, du coup j'aimerais approfondir dans certains styles, rester dans l'acoustique.
ML : D ailleurs je vois qu'il y a du didjeridoo dans ton album, tu as essayé de créer des ambiances, dans l'idée de te tester avec des choses plus diversifiées ou dans l'idée d'appuyer des textes, de coller à leur esprit ?
JM : L'idée c'était d'absolument pas dénaturer les chansons, à la base je viens d'un groupe de musique festive donc on avait plein d'ambiances très différentes, et ça je l'ai gardé donc on a pris le parti de mettre le texte en avant et de plonger vraiment dans l'atmosphère de chacune des chansons et je crois qu'on est vraiment parvenus à ce résultat !
ML : Content ?
JM : Très !

Le site officiel pour écouter voir et connaître les dates c'est ici.

Pour contacter Julien sur facebook, c'est ici.

Propos recueillis par LN.

Crédits photos et graphismes : Frédéric Arnould « Cétrobo.com » et Chritophe Jung « tauph.fr »

Réseaux sociaux

Commentez cet article

 

Rédaction & Paramètres

Dates

Du au

Horaires

De à

Tarifs

En savoir plus

Médias


Rédaction & Paramètres

En savoir plus

Médias


Publiez vos photos

Une fois vos photos chargées, vous pourrez les personnaliser dans cet espace en leur donnant un titre, une description, en les classifiants ou encore en les géolocalisant.


Publiez une vidéo






Déjà inscrit ?






Mot de passe oublié ?

Créez votre compte Mylorraine.fr