Festival de Gérardmer 2015 : jour 4
Festival de Gérardmer 2015 : jour 4
Festival de Gérardmer 2015 : jour 4
Publié le
Par
dans Culture
valentinm

Festival de Gérardmer 2015 : jour 4

A l'aube de cette dernière journée du Festival International du Film Fantastique, la ville de Gérardmer commence déjà à se vider. Il ne fait aucun doute que le retour en force des chutes de neige est l'une des principales raisons à cela, elles qui en ont bloqué plus d'un à l'intérieur et aux alentours de la ville, comme les spectateurs de la Nuit décalée, par exemple, qui a débuté à 00h30 et qui s'est terminée aux alentours de 6h ce matin. Trois films au programme, trois comédies horrifiques déjantées autour du thème : « Bon appétit ! ».

American Burger, film suédois réalisé par le duo Johan Bromander/Bonita Drake, présente une classe de lycéens américains en scolaires au fin fond des montagnes de l'Europe profonde, qui va être la proie d'une bande de bouchers bien décidée à les tuer pour que leur chair finisse entre deux tranches de pain, dans des hamburgers 100% américains. Le film joue des clichés du film d'horreur lambda et se plaît à parodier les teen-movies américains à l'humour gras pendant quatre-vingt minutes totalement délirantes. Après ce menu déjà copieux, le repas continue avec Zombeavers de Jordan Rubin, un habitudé des talk-shows comiques aux Etats-Unis : un film drôle, ridicule et sanglant dans lequel un weekend de fête au bord d'un lac tourne au massacre après la découverte des zombies castors qui infestent le lieu. Comme dessert, la Nuit décalée a présenté Eat, le premier long métrage d'un jeune cinéaste, Jimmy Weber : moins fun et moins drôle que les deux films précédents, Eat met en scène une actrice déchue qui a développé l'habitude pour le moins mauvaise de manger sa propre chair.

Pour ceux qui ont eu la chance de pouvoir échapper aux routes enneigées et revenir à Gérardmer aujourd'hui, des séances de rattrapage ont lieu toute la journée, avec quelques excellentes séances qu'il serait fâcheux de rater avant la fin du festival, comme la surprenante compétition de courts métrages, 100% française et qui promet que le jeune cinéma fantastique tricolore est inventif et plein d'avenir. Cette compétition, tout comme la celle des longs métrages, trouvera son dénouement ce soir à partir de 19 heures avec la cérémonie de clôture, sa remise des prix et son dernier film, le très sympathique et original The Mirror, une histoire de miroir maléfique qui est à l'origine de la destruction d'une famille. Mais à quelques heures du verdict final, tout est encore possible. Wait and see.

Réseaux sociaux

Commentez cet article

 

Rédaction & Paramètres

Dates

Du au

Horaires

De à

Tarifs

En savoir plus

Médias


Rédaction & Paramètres

En savoir plus

Médias


Publiez vos photos

Une fois vos photos chargées, vous pourrez les personnaliser dans cet espace en leur donnant un titre, une description, en les classifiants ou encore en les géolocalisant.


Publiez une vidéo






Déjà inscrit ?






Mot de passe oublié ?

Créez votre compte Mylorraine.fr