Festival de Gérardmer 2015 : jour 2
Festival de Gérardmer 2015 : jour 2
Festival de Gérardmer 2015 : jour 2
Publié le
Par
dans Culture
valentinm

Festival de Gérardmer 2015 : jour 2

Après un premier jour qui a offert à cette vingt-deuxième édition un départ effréné dans la course aux prix – trois films en compétition qui ont beaucoup plu –, le Festival de Gérardmer n'envisage pas de s'arrêter de pallier les attentes les plus intenables des spectateurs, avec, une nouvelle fois, les nouveaux films des grands noms du cinéma fantastique actuel et des chouchous des festivaliers.

Au programme ce vendredi 30 janvier, trois nouveaux films en compétition, dont The Man in the Orange Jacket, film letton du réalisateur Aik Karapetian. L'histoire d'un homme licencié qui, après l'assassinat de son patron et de sa femme, prend l'identité de celui-ci en s'installant dans son immense demeure, avant que son passé ne rattrape sa nouvelle existence d'homme aisé. Très court mais pas moins inégal et avec un rythme qui rappellera inévitablement celui de Last Days de Gus Van Sant, The Man in the Orange Jacket reste tout de même surprenant par son utilisation ponctuelle du gore et des séquences choc – un point fort pour le public – et par son message dissimulant un constat, celui d'une Europe de l'Est qui a du mal à se reconstruire après la fin du bloc communiste, et qui est en proie à un capitalisme instable, paranoïaque et pervers.

La suite de la compétition de ce vendredi est composée de l'américain Jamie Marks is Dead, en compétition lors de l'édition 2014 du prestigieux festival de Sundance, et dans lequel les pensées d'un jeune homme sont hantées par le fantôme d'un certain Jamie Marks. A mi-chemin entre le drame sur le passage à l'âge adulte et le thriller fantastique, le film possède un argument non négligeable, qui est la présence au casting de la belle Liv Tyler, qui continue à écumer les productions indépendantes du film de genre américain. Enfin, la compétition offrira son septième film depuis le début du festival avec The Voices : le film franco-américain de Marjane Satrapi, à qui l'on doit la réussite unanime Persépolis, est l'un des plus attendus de cette édition. Une comédie d'horreur dans laquelle Ryan Reynolds confie ses pensées et ses peines à ses animaux domestiques dotés de parole et qui le poussent à commettre des meurtres.

Hors-compétition, les salles de Gérardmer proposent d'autres grosses attentes des spectateurs, telles que l'excellent What We Do in the Shadows, un hilarant faux documentaire qui suit quatre vampires transylvaniens venus se perdre dans une colocation en Nouvelle-Zélande depuis plusieurs centaines d'années : éclats de rire et bonne humeur garantis. On notera également les projections immanquables de Tusk, avec lequel le roi du teen-movie Kevin Smith réalise un second film d'horreur aussi drôle que dérangeant avec un jeune animateur de radio séquestré par un vieux pêcheur obsédé par les morses,  et du tout aussi barré Monsterz, le nouveau film d'Hideo Nakata, qui se partage entre le film de super-héros et la comédie absurde. L'arrivée de ces œuvres drôles et fun dans la sélection augure un week-end qui, n'en doutons pas, saura allier à merveille les effusions de sang et une humeur largement décontractée.

Réseaux sociaux

Commentez cet article

 

Rédaction & Paramètres

Dates

Du au

Horaires

De à

Tarifs

En savoir plus

Médias


Rédaction & Paramètres

En savoir plus

Médias


Publiez vos photos

Une fois vos photos chargées, vous pourrez les personnaliser dans cet espace en leur donnant un titre, une description, en les classifiants ou encore en les géolocalisant.


Publiez une vidéo






Déjà inscrit ?






Mot de passe oublié ?

Créez votre compte Mylorraine.fr