Que faire ce week-end en Lorraine
Publié le
Par
dans Culture
mathieuB

Damien Hartmann, la voix dans tous ses états !

Le Rite, Kung-fu Panda, Au-delà et plus récemment Harry Potter, autant de blockbusters dans lesquels, Damien Hartmann, originaire de Nancy, a posé sa voix pour des doublages qui l'ont fait rentrer dans cette corporation à part dans le milieu du cinéma en France. Il raconte son histoire à Mylorraine.fr !
Mylorraine.fr : D'où est venue cette passion pour les métiers de la voix, s'enracine-t-elle dans ton enfance, as-tu une anecdote à raconter ?
Damien Hartmann : Quand j'étais petit, je m'enfermais souvent dans la chambre de mon grand frère et nous faisions des parodies d'émissions,  des séries de sketchs, des montages voix sur double cassette.  A cette époque, j'étais vraiment hyper actif et ça me défoulait !  Un jour, il m'a offert la VHS de The Mask , j'ai été fasciné par la performance vocale d'Emmanuel Curtil qui double Jim Carrey. J'ai regardé mille fois ce film et j'ai commencé à en reprendre les répliques pour faire marrer mes potes à la table de la cantine de l'école primaire. J'avais toujours un dictaphone sur moi pour enregistrer quelques conneries...il m'est même arrivé d'enregistrer l'instit' qui faisait son cours en mettant l'appareil dans mon casier, et je remixais sa voix avec les Beastie boys en rentrant chez moi (Rires). J'ai poursuivi dans un univers artistique en suivant des cours de batterie, de guitare, de chant et puis de piano, aidé par ma sœur pianiste. Au final tout ça m'aide aujourd'hui dans la voix off et le doublage, car un certain sens du rythme est nécessaire dans ces activités.
Ml : Tu es monté à la capitale... Paris et ses réseaux, as-tu fait des rencontres qui se sont avérées décisives pour la suite ?
DH : C'est vrai, c'est là que tout s'est accéléré ! J'ai eu la chance d'avoir un pote très intégré dans le milieu du "showbiz" qui m'a très vite présenté du monde, et m'a entrainé dans les bonnes soirées de la capitale. Début 2007, j'ai participé à une première soirée organisée par Thierry Ardisson, rue de Ponthieu, dans le 8ème arrondissement, où j'ai pu rencontrer quelques personnes m'aidant pour la suite de ma carrière, comme le grand producteur Gilbert Coullier grâce à qui j'ai pu voir des conceptions de comédies musicales ou rencontrer des artistes très talentueux en dehors de la scène. Puis de fil en aiguille, j'ai parcouru des centaines de ces soirées (et il y'en à toutes les semaines ! ) armé de mes cartes de visite. Début 2008, grâce à une rencontre avec Roberto Ciurleo (alors directeur des programmes d'NRJ) qui allait mettre en place sur le net un bouquet de plus de vingt radios, je débute une carrière d'animateur radio, parallèlement à mon activité de voix off qui commençait à bien tourner.
Ml : Quelle a été ta première voix off ?
DH : J'avais 19 ans, ma première voix off officielle était une bande annonce clip pour la chaîne MCM. Je suis devenu voix de la chaîne pendant deux ans et demi avant de revenir quelques temps plus tard exactement dans le même studio en tant que voix antenne de la chaîne Canal J, car pour MCM comme pour Canal J les enregistrements se déroulent chez Europe 1.
Ml : Quels personnages as-tu doublé depuis tes débuts ?
DH : Concernant le doublage avec synchronisation labiale, (ce qui est différent de la voix off) encore très peu. J'ai débuté il y a environ 1 an et demi.  J'étais au cinéma. Je regardais Harry Potter et comme je le fais souvent, je note les noms des intervenants qui défilent sur le générique et je fais ensuite mes petites recherches. J'ai alors pu rencontrer une grande directrice artistique qui s'appelle Jenny Gerard, qui était sur le point de mettre en place un premier stage de doublage auquel j'ai participé. C'est une chose qui ne plaît pas forcément aux dinosaures de la voix dans le milieu, (le coaching, les formations..) car beaucoup de comédiens débutent naturellement très jeunes, pour moi c'était un plus, j'en ai tiré que du positif et rencontré des gens géniaux. C'était une très belle aventure. J'ai donc débuté grâce à Jenny en post synchronisant l'acteur Chris Marquette dans le film The Rite, (film de Michael Petroni avec Anthony Hopkins) puis en poursuivant par de petits rôles dans Harry Potter, dans le film Au delà de Clint Eastwood ou encore Kung Fu Panda 2.

Réseaux sociaux

Commentez cet article

Rédaction & Paramètres

Dates

Du au

Horaires

De à

Tarifs

En savoir plus

Médias


Rédaction & Paramètres

En savoir plus

Médias


Publiez vos photos

Une fois vos photos chargées, vous pourrez les personnaliser dans cet espace en leur donnant un titre, une description, en les classifiants ou encore en les géolocalisant.


Publiez une vidéo






Déjà inscrit ?






Mot de passe oublié ?

Connectez-vous via...

Vous possédez déjà des comptes Facebook ou Twitter ?


Mylorraine.fr, le site participatif de la Région Lorraine vous permet de vous connecter directement grâce à ces comptes. Pour cela, il suivi de cliquer sur l'un des boutons ci-dessous et de suivre les informations à l'écran

Créez votre compte Mylorraine.fr