Publié le
Par
dans Musiques
welong

Comme d’habitude adaptée par Thierry Cordier… THC is on my way !

La sortie récente du film Cloclo et l’engouement autour de l’infatigable Claude François nous font revenir sur un titre presque caché en toute fin du dernier album du longovicien Thierry Cordier, une adaptation du célébrissime "Comme d’habitude" au plus de 70 versions.


Adaptation plus qu’une reprise, la chanson se mêle dans l’univers de Thierry Cordier et se fait place dans son intérieur :

Pourquoi le choix de ce titre ? Pourquoi une reprise dans [MON INTERIEUR] ?
Je préfère de loin adaptation à reprise… je voulais me prêter à cet exercice dans ce nouvel album, adapter une chanson à mon univers et pouvoir la vivre de l’intérieur comme si je l’avais moi-même écrite. Je n’ai pas l’habitude de jouer les chansons des autres, je n’en connais pas beaucoup d’ailleurs que je serais capable de jouer en m’accompagnant à la guitare. J’ai cherché du côté de Bashung, Charlélie ou Dutronc et le défi d’une énième version de "Comme d’habitude" est venu à moi. J’ai testé le titre avec un fichier midi puis commencé à travailler les arrangements, à personnaliser l’ambiance, apprendre le texte… me l’approprier. L’idée de traiter la chanson en duo comme une histoire de couple s’est imposée rapidement dans l’adaptation. J’avais en tête un film noir et blanc, comme des photos de Doisneau, matins parisiens gris, col relevé.
Il a fallu un certain temps pour obtenir les autorisations de la famille et des éditions Warner Chapell pour produire le titre et le voir figurer dans [MON INTERIEUR].
Fan de Cloclo ?
Toute une histoire (rires). Enfant, j’achetais ses 45 tours d’occasion dans un café quand la personne venait ré-approvisionner le juke box et je guettais ses apparitions avec ses danseuses en regardant le Hit Parade d’André Torrent sur RTL Télévision. A 9 ans, j’ai gagné un concours de chant en colonie en interprétant « le Lundi au Soleil » accompagné de cinq jeunes clodettes. Je me rappelle m’être versé une bouteille d’eau en coulisse sur la tête juste avant de monter sur scène pour simuler la sueur et retirer ma chemise pour la jeter dans le public !
Chronique de [MON INTERIEUR]

Il nous aura fallu donc être patient pour voir l’intérieur complet du Longovicien et tatillon Cordier. Car tout est très travaillé sur ce disque, du solo de guitare à la plus petite note de cymbale, le moindre mot ou souffle n’est jamais le fruit du hasard. Carrément moins électro que son précédent "Kri" , c’est cette fois plus chez Bashung, Miossec, voire Gainsbourg qu’il faut chercher ses frères de lait. Dû à une façon de (non) chanter quelquefois, plus le choix des sujets dissertés: nuits glauques, loosers magnifiques, cigarettes, sexe et alcool, heureux habitants de ces chansons pop tranquilles. Sachant s’entourer de musiciens venus d’horizons divers tels René Dagognet (trompette, buggle), Samy Boucena (violon), Piere Ughi (basse), Piere Lacchini (piano) etc … afin de mettre en lumière les ambiances désirées sur ses démons intérieurs. THIERRY CORDIER livre ici un album tout à fait réussi de bout en bout, cela valait donc le coup d’attendre un peu !

Vous pouvez écouter l’album sur le site Internet et suivre Thierry Cordier sur Facebook.

Réseaux sociaux

En savoir plus

Nom: Un Poisson dans l'Désert

Commentez cet article

Rédaction & Paramètres

Dates

Du au

Horaires

De à

Tarifs

En savoir plus

Médias


Rédaction & Paramètres

En savoir plus

Médias


Publiez vos photos

Une fois vos photos chargées, vous pourrez les personnaliser dans cet espace en leur donnant un titre, une description, en les classifiants ou encore en les géolocalisant.


Publiez une vidéo






Déjà inscrit ?






Mot de passe oublié ?

Connectez-vous via...

Vous possédez déjà des comptes Facebook ou Twitter ?


Mylorraine.fr, le site participatif de la Région Lorraine vous permet de vous connecter directement grâce à ces comptes. Pour cela, il suivi de cliquer sur l'un des boutons ci-dessous et de suivre les informations à l'écran

Créez votre compte Mylorraine.fr