Catherine Créhange croque Roland-Garros
Catherine Créhange croque Roland-Garros
Catherine Créhange croque Roland-Garros
Catherine Créhange croque Roland-Garros
Catherine Créhange croque Roland-Garros
Publié le
AdrienChobaut

Catherine Créhange croque Roland-Garros

Graphiste et dessinatrice, la nancéienne Catherine Créhange sort sa plume comme d’autres sortent leur appareil-photo. Pour la deuxième année consécutive, elle illustre et commente le tournoi de Roland-Garros pour France Télévisions. Un exercice différent pour celle qui, depuis 2008, tient un blog croustillant où elle commente, à coup de dessins, l’actualité politique nationale…

Elle est à la fois graphiste, bloggeuse, passionnée de politique, de musique, de nouvelles technologies, mais aussi collectionneuse de vieux matériel à dessin… Formée aux beaux-arts de Nancy (où elle pratiquait déjà les concerts illustrés, mais sans rétroprojecteur), Catherine Créhange se présente volontiers comme un « animal à plumes… et à pinceaux ». Quand elle ne croque pas un concert ou ce qui se passe à la table du café où elle est installée, elle fait valoir son expérience de graphiste. Elle a en effet longtemps fait partie de l’équipe de l’unité vidéographique de FR3 Nancy qui travaillait sur les premières palettes graphiques et produisait des illustrations pour toutes les stations de « la 3 ». Ses premières armes en matière de dessin de presse, elle les a faits vers 1999-2000 avec un premier blog où elle ironisait sur les débuts du Tram nancéien. Il est vrai que la saga avait offert bien des anecdotes aux journalistes et chroniqueurs…

En 2008, Catherine est victime d’un accident qui a pour conséquence une perte de sensibilité des bras. Dans le cadre de sa rééducation, elle s’efforce à faire « un dessin par jour ». Le nom de son blog était tout trouvé. Catherine, qui s’intéresse à la vie politique, trouve là depuis quelques temps la matière première de son dessin du jour. Si réaliser un dessin quotidien drôle et pertinent n’est pas toujours chose aisée (une chronique humoristique encore moins…), elle glisse qu’en cette période, l’inspiration vient facilement tant la vie politique révèle chaque jour son lot d’incongruité… Dans les années 80, Catherine avait relevé l’ascension fulgurante d’un jeune président de Conseil Général, celui du département des Hauts-de-Seine. Aujourd’hui, elle a fait de ce personnage « vibrionnant » la cible favorite de sa plume acérée…

« Un dessin par jour »

Catherine ne s’intéresse pas « aux personnages eux-mêmes, mais plus aux situations dans lesquels ils se mettent tout seul. » Et la dessinatrice de pointer du doigt les propos ou les « inadaptations à la fonction » de nos dirigeants. Pas caricaturiste, elle n’appuie pas le trait et ne cherche pas à souligner le défaut physique. Si elle a décidé de rétrécir un homme que l’on dit obsédé par sa petite taille, c’est « un accident ». Même si elle trouve cette idée « graphiquement pratique. Ca permet de mettre la bulle au dessus ». Celui qui disait préférer « l’excès de caricature à l’excès de censure » ne trouvera rien à redire. Et puis, Catherine préfère la force de l’argument, quitte à expliciter son dessin par quelques lignes de texte. Et on rit avec elle de ce malheureux lapsus lors d’une visite en Alsace, d’une référence littéraire inspirée par la mode ou d’une course de lapins dans un ministère… A l’entendre, son blog est plus un acte citoyen qu’un blog politique. Citoyen parce que « si l’on n’est pas d’accord, la première chose est de le dire » confie Catherine, qui arbore un badge en soutien aux otages français en Afghanistan. Et la deuxième, d’en rire ?

Pour la deuxième année consécutive, Catherine illustre le tournoi de Roland-Garros pour France Télévisions. Une histoire qui a pu se concrétiser grâce à… Twitter. C’est en effet grâce au site de partage d’informations qu’elle a fait la connaissance de Myriam, qui travaille pour France Télévisions. Cette dernière cherchait à mettre en place des animations sur le site internet du groupe à l’occasion du fameux tournoi de tennis parisien. Catherine lui a alors proposé de réaliser « un dessin par jour », une idée aussitôt ratifiée par Myriam. Sans être une pro du tennis, Catherine a toutefois pratiqué. Avantage : elle garde un regard frais, grand public, et laisse aller sa sensibilité dans ses dessins qu’on peut retrouver dans la galerie photo du site de la chaîne. A cette heure, dans les travées de Roland-Garros (quand elle n’est pas bloquée dans les transports en communs), elle suit les matchs sur son écran, les comptes Twitter de passionnés de tennis et note minutieusement ses informations sur de petites fiches cartonnée (une par joueur) pour être sûre de ne rien manquer de l’évènement…

Son blog : http://undessinparjour.wordpress.com/
Sur Facebook : www.facebook.com/#!/undessinparjour
Sur Twitter : http://twitter.com/#!/undessinparjour
Sur le site de France Télévision : http://roland-garros.sport.francetv.fr

Réseaux sociaux

Commentez cet article

Rédaction & Paramètres

Dates

Du au

Horaires

De à

Tarifs

En savoir plus

Médias


Rédaction & Paramètres

En savoir plus

Médias


Publiez vos photos

Une fois vos photos chargées, vous pourrez les personnaliser dans cet espace en leur donnant un titre, une description, en les classifiants ou encore en les géolocalisant.


Publiez une vidéo






Déjà inscrit ?






Mot de passe oublié ?

Créez votre compte Mylorraine.fr